Réservé aux abonnés

Nicola Spirig, un sprint final qui vaut tout l'or du monde

La Zurichoise est repartie de Londres avec ce qu'elle était venue chercher: la médaille d'or. Elle s'impose à la photo-finish.
06 août 2015, 10:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6271066.jpg

D'un souffle, à la photo-finish: Nicola Spirig est devenue cham pionne olympique au terme d'un sprint épique dans Hyde Park, apportant à la Suisse une quatrième médaille en douze ans en triathlon aux JO, la deuxième en or. La Zurichoise a fait valoir ses formidables qualités de finis seuse et son sens tactique, déjà maintes fois éprouvés sur le circuit.

" Neuf centièmes de différence (après deux heures d'effort)... J'ai déjà souvent vu des arrivées serrées, mais à ce point, je ne crois pas ", a glissé le coach national Iwan Schuwey, qui a du vécu puisqu'il est coach national depuis dix an...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois