Tir: Marcel Bürge manque la finale de peu

Les compétitions de tir ne sourient toujours pas aux Suisses aux JO de Londres. En carabine à 50 m, le Fribourgeois Pascal Loretan et le St-Gallois Marcel Bürge ont tous deux échoué dès les qualifications.
06 août 2015, 10:43
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le Saint-Gallois Marcel Buerge a manqué de peu la finale en carabine à 50 m. Ici en 2008 à Beijing.

Bürge n'est toutefois pas passé loin de la finale. Après 34 des 60 tirs des qualifications, il pointait au 4e rang. Las pour le carabinier du Toggenburg, il a ensuite enchaîné avec plusieurs 9 et rétrogradé à une 14e place finale. «J'ai mal géré mon temps à disposition. J'ai dû alors prendre davantage de risques. Des 9 étaient donc inévitables», a-t-il expliqué.

Avec 594 points, Bürge n'a échoué qu'à une unité d'un barrage qui aurait pu lui ouvrir les portes de la finale (top 8). A noter que le St-Gallois avait connu exactement la même mésaventure lors des JO 2004 à Athènes.

Sur le pas de tir de la caserne de l'Artillerie royale, Pascal Loretan a plus nettement échoué avec une 31e place (50 classés) avec 591 points. Benjamin des tireurs suisses et pour la première fois aux Jeux, le Singinois avait terminé au 37e rang lundi en carabine à 10 m.

Records du monde

La médaille d'or est revenue à Sergei Martynov. Le Biélorusse a amélioré deux records du monde, avec un 600 parfait d'abord lors des qualifications, dans la matinée, puis avec un total de 705,5  après la finale. Le carabinier biélorusse, en bronze à Sydney en 2000 puis Athènes en 2004, est le premier à décrocher trois médailles dans cette épreuve, alors qu'il participe à ses 6es Jeux. Le Belge Lionel Cox a pris la médaille d'argent, le Slovène Rajmond Debevec celle de bronze.

Dans la deuxième épreuve de tir de la journée, le Cubain Leuris Pupo a remporté le pistolet tir rapide à 25 m. Il a devancé l'Indien Vijay Kumar et le Chinois Ding Feng.