Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang 2018
 10.02.2018, 10:46

JO 2018: Alain Berset à Pyeongchang pour affirmer la présence de la Suisse

chargement
1/2  

 10.02.2018, 10:46 JO 2018: Alain Berset à Pyeongchang pour affirmer la présence de la Suisse

voyage officiel Le président de la Confédération Alain Berset, en voyage officiel en Corée du sud, en a profité pour visiter la Maison suisse à PyeongChang et suivre quelques compétitions. Mercredi, il avait rencontré à Séoul, son homologue Jae-in Moon.

La Suisse joue un rôle important pour mettre fin à la situation conflictuelle entre les deux Corées. C'est ce qu'a répété le président de la Confédération Alain Berset, qui a profité de son voyage officiel en Corée du Sud pour pour se rendre à la Maison suisse à PyeongChang.

"Cela fait 65 ans que la Suisse travaille sur la ligne de démarcation entre les deux Corées, autant dire que notre présence est importante." Alain Berset n'a pas fait le voyage en Asie que pour assister à la cérémonie d'ouverture des JO 2018. Il avait rencontré deux jours auparavant, au palais présidentiel à Séoul, son homologue Jae-in Moon. Il a ensuite rejoint le centre des Jeux pour suivre dans le stade la cérémonie d'ouverture.

Rencontre avec Mike Pence

"Je tiens à souligner l'importance de la délégation helvétique, a-t-il déclaré. On a senti une vraie ferveur. Je crois que c'est la troisième plus importante délégation présente et j'ai été très touché par l'accueil dans le stade. C'était chaleureux." Le Fribourgeois en a également profité pour voir quelques bribes de compétition. "Notamment un bout du match de curling mixte entre la Suisse et les Etats-Unis avec une victoire de la Suisse dans le dernier end. J'ai croisé le vice-président américain Mike Pence et je n'ai pas manqué l'occasion de lui dire que j'étais désolé de la victoire suisse. Il a beaucoup ri."

Après un passage au slopestyle, Alain Berset a prévu d'assister à la rencontre de hockey sur glace féminin entre la Suisse et la Corée unifiée. Un match historique. "La portée est importante, précise-t-il. On voit ce que le sport peut faire, comment il peut unir deux pays. Et que la Suisse soit l'adversaire avec le lien que l'on entretient dans les relations entre les deux états a quelque chose de significatif."

Sion 2026 dans le viseur

Le président de la Confédération s'est aussi attaché à défendre la position du Conseil fédéral dans le cadre du soutien aux JO 2026 et à la possible candidature de la capitale valaisanne. Il s'agit de rencontres et d'échanges qui seront peut-être très utiles en cas de oui dans les urnes.

Sans doute refroidi par les dépenses somptuaires des précédentes manifestations olympiques, le peuple valaisan et le peuple suisse pourraient bien rejeter l'idée des JO dans l'isoloir. "Il existe une très grande différence entre les Jeux d'été et ceux d'hiver, conclut Alain Berset. Notre activité touristique hivernale fait que nous sommes capables de répondre aux attentes de l'organisation."

ATS

À lire aussi...

live
Jeux d'hiverJO 2018 - Revivez ici les événements marquants de ce samediJO 2018 - Revivez ici les événements marquants de ce samedi

RéfugiésBangladesh: Alain Berset annonce une aide de 12 millions pour les RohingyasBangladesh: Alain Berset annonce une aide de 12 millions pour les Rohingyas

Top