JO 2014: Davis/White écrivent l'histoire du patinage artistique

Meryl Davis et Charlie White ont écrit une page d'histoire en consacrant les Etats-Unis en danse, chasse gardée de la Russie, lundi lors des Jeux de Sotchi. Les tenants du titre mondial ont totalisé 195,52 points, devançant les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir (190,99), sacrés aux JO 2010.
07 août 2015, 13:23
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Prestation mémorable pour le couple américain.

Le bronze est revenu aux Russes Elena Ilinykh et Nikita Katsalapov (183,48), qui offrent au pays organisateur sa quatrième médaille en patinage artistique à Sotchi, après l'or par équipes et les médailles en couples (or et argent). Un bilan qui pourrait être encore plus riche avec les filles jeudi, mais qui a déjà largement revigoré la Russie quatre ans après la débâcle des JO 2010 (seulement deux médailles et pas une en or).

Si la Russie - qui a conquis 7 des 11 titres en danse depuis l'entrée au programme en 1976 - jubilait lundi, les Etats-Unis étaient en extase avec leurs stars Davis et White. Champions du monde en titre, ils ont dominé cette saison leurs éternels rivaux, Tessa Virtue et Scott Moir. Les deux duos rivalisent depuis qu'ils sont juniors et sont depuis toutes ces années sous la direction du même entraîneur, la Russe Marina Zueva, à Détroit (EU).

«17 ans d'un dur travail»

Même si l'or leur était promis, Davis (27 ans) et White (26 ans) ont menagé le suspense jusqu'au bout, alors qu'ils ont patiné comme derniers concurrents leur programme libre, Sheherazade. Ils ont obtenu le meilleure score pour ce libre (116,33). «On est si heureux et encore sous le choc. Je ne suis pas vraiment sûr de ce qu'on ressent en fait. C'est un peu comme si on n'y croyait pas», a dit Davis. «C'est 17 ans d'un dur travail enfin récompensé. Repartir avec la médaille d'or, c'est super», s'est réjoui White.

Tessa Virtue (24 ans) et Scott Moir (26 ans), ont accroché une troisième médaille olympique à leur palmarès. En plus de l'or en 2010 et de l'argent en 2014 en individuel, ils ont glané l'argent il y a une semaine lors de l'épreuve par équipes, qui a fait son entrée au programme olympique à Sotchi.

Les Canadiens étaient devenus il y a quantre ans les premiers Nord-Américains à remporter l'épreuve de la danse.

«C'est le plus gros événement qui puisse exister alors bien sûr on était très stressé. Mais je pense qu'on a plutôt tout bien fait. Cela fait 17 ans qu'on s'entraîne pour un tel moment», a souligné Virtue.

Les Français Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat, médaillés de bronze aux Mondiaux 2012, ont quant à eux terminé au pied du podium (177,22). Après la compétition ils ont annoncé mettre un terme à leur carrière. «La suite ? Des spectacles et la retraite. On n'ira pas aux Championnats du monde (en mars)», a dit Bourzat.

Meilleure chance de médaille française sur la glace, Nathalie Péchalat, 30 ans, et Fabian Bourzat, 33 ans, ont vécu une énorme désillusion en terminant au pied du podium de la danse (177,22 pts), évincés de la 3e marche par des Russes (Elena Ilinykh et Nikita Katsalapov) qui, à domicile, se sont adjugé le bronze (183,48pts), au grand dam du duo bleu.