JO 2014: La Suisse s'incline face au Canada mais brille

L'équipe de Suisse dames disputera la finale pour la 3e place jeudi (13h00) face à la Suède après sa défaite 3-1 face au Canada. Les Suissesses ont sans doute joué le meilleur match de leur vie.
07 août 2015, 13:23
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Même si elles ont finalement dû s'avouer vaincues, la gardienne Florence Schelling (à droite) et ses coéquipières ont regardé Shannon Szabados et les Canadiennes dans les yeux aujourd'hui.

Après la prestation entrevue face aux Canadiennes, il ne fait pas un doute que les joueuses de l'entraîneur René Kammerer partiront favorites dans le match pour la médaille de bronze de ces Jeux de Sotchi. Les Scandinaves ont, quant à elles, été complètement dominées par les Américaines (6-1) dans leur demi-finale.

Les joueuses helvétiques ont signé une performance renversante face à la meilleure équipe du monde. Dès le début du match, elles ont évolué sans complexe, n'hésitant pas à partir en contre dès que l'occasion se présentait. L'opération a failli marcher quand Sara Benz s'est présentée seule devant la portière Szabados (4e).

Les Canadiennes ont tout de même ouvert le score à la 8e minute, mais il a fallu que Spooner réalise un tir d'une précision diabolique dans la lucarne pour battre Florence Schelling. Ensuite, la Suisse a connu son seul mauvais moment avec deux buts encaissés en l'espace de 23'' (12e). Après le temps mort, les joueuses helvétiques se sont ressaisies. Elles ont commencé à poser des problèmes à leur adversaire en laissant une joueuse dans la zone neutre, empêchant les Canadiennes de développer comme elles le voulaient leurs attaques.

Bien sûr, l'édifice a tenu en premier lieu grâce aux performances de Florence Schelling dans la cage (45 arrêts). Mais quand Jessica Lutz a réduit le score sur une passe de Laura Benz en supériorité numérique (26e), les derniers doutes ont quitté les joueuses. Elles se sont créé plusieurs occasions réelles de but mais ont échoué à la concrétisation, à l'image de Müller (33e), Staenz (47e) ou Lutz (53e).

Certes, la rencontre s'est terminée sur une défaite. Les Suissesses ont cependant fait le plein de confiance avant d'aller chercher une médaille. Elles ont remporté un tiers-temps, fait match nul dans le dernier et adressé 22 tirs sur la portière adverse. Vraiment la naissance d'un nouvel esprit.