Le coin des chroniqueurs
 28.03.2020, 08:00

C’était hier: serrons-nous les coudes, mais pas les mains

Premium
chargement
Nicolas Quinche, historien.

Chronique La pandémie de coronavirus n’est pas sans rappeler la grippe espagnole et la peste, et les recommandations n’ont guère changé.

Si la Première Guerre mondiale a vu périr 9 à 10 millions de combattants, cette hécatombe doit être relativisée par rapport au nombre de victimes fauchées par l’épidémie de grippe espagnole qui prend son essor en 1918 et qui fera, selon les estimations, trois à quatre fois plus de morts que la guerre elle-même. Si la Suisse a été épargnée par les combats, elle a dû subir elle aussi les assauts de cette pandémie foudroyante.

A la lecture des...

À lire aussi...

ChroniqueC’était hier: le règne des pasteursC’était hier: le règne des pasteurs

Top