Le coin des chroniqueurs

Chronique sexo: quand les prédateurs rôdent...

chargement

Sexologie Ce mois-ci, notre journaliste Anne Devaux se penche sur la délicate question du harcèlement sexuel.

 11.11.2020, 07:00
Premium
Chaque mois, la journaliste Anne Devaux se fend d'une chronique sexo.

«Il n’y a pas de pervers qui soit bête. Ce sont des hommes qui sont souvent très intelligents et de ce fait, ils vont arriver à des postes qui vont leur permettre d’exercer cette perversion.» Ainsi, s’exprimait le Dr William Lowenstein à propos des prédateurs sexuels, sur les ondes de la radio française Europe 1, le 17 octobre 2017. En dehors de toute considération subjective sur la duplicité ou le laxisme de certains...

À lire aussi...

SexologieLa chronique sexo d’Anne Devaux: l’éducation sexuelleLa chronique sexo d’Anne Devaux: l’éducation sexuelle

HistoireC’était hier: voyage au centre de médecine légaleC’était hier: voyage au centre de médecine légale

SexologieLa chronique sexo d’Anne Devaux: 2021, code Kama SutraLa chronique sexo d’Anne Devaux: 2021, code Kama Sutra

Cœur briséLa chronique sexo d’Anne Devaux: l’art de rompreLa chronique sexo d’Anne Devaux: l’art de rompre

HistoireC’était hier: quand Genève exposait des SénégalaisC’était hier: quand Genève exposait des Sénégalais

Top