Le coin des chroniqueurs

C'était hier: une sorcière brûlée à Genève

chargement

Chronique L'historien Nicolas Quinche nous raconte l'exécution de celle qui rentre dans l'histoire comme la dernière sorcière brûlée à Genève.

 28.12.2018, 17:30
Premium
Nicolas Quinche, historien.

Depuis 1997, on peut emprunter à Genève le chemin Michée-Chauderon, mais connaît-on l’histoire de cette femme dont les autorités genevoises ont alors voulu honorer la mort en l’inscrivant dans la géographie symbolique de la ville? Pour comprendre ce choix, il faut remonter en l’an 1652, plus précisément au 6 avril.

C’est en ce jour qu’une lavandière d’une cinquantaine d’années, dénommée Michée Chauderon, clôt une sinistre série d’exécutions publiques en terres genevoises. Cette...

À lire aussi...

SexologieLa chronique sexo d’Anne Devaux: peut-on apprendre à bien faire l’amour?La chronique sexo d’Anne Devaux: peut-on apprendre à bien faire l’amour?

SexologieLa chronique sexo d’Anne Devaux: handicap physique et sexualitéLa chronique sexo d’Anne Devaux: handicap physique et sexualité

SexologieLa chronique sexo d’Anne Devaux: l’éducation sexuelleLa chronique sexo d’Anne Devaux: l’éducation sexuelle

HistoireC’était hier: voyage au centre de médecine légaleC’était hier: voyage au centre de médecine légale

SexologieLa chronique sexo d’Anne Devaux: 2021, code Kama SutraLa chronique sexo d’Anne Devaux: 2021, code Kama Sutra

Top