28.01.2019, 17:01
Lecture: 4min

Nyon: le P’tit train rouge fonce et oublie ses passagers dans le froid

Premium
chargement
Le bouton d'arrêt sur demande ne reste allumé que sept minutes, comme ici à la Vuarpillière.

Mobilité Le soir, aux heures de pointe, il peut arriver que le «P’tit train rouge» ne s’arrête pas. S’ensuivent des scènes de colère des passagers à quai. Les raisons de ce dysfonctionnement.

Lundi 21 janvier 18h02, gare de la Vuarpillière. Avec stupéfaction, une quinzaine d’usagers du Nyon-Saint-Cergue voient leur train foncer en direction de la gare de Nyon. Le conducteur ne s’est pas arrêté et les a oubliés sur le quai. S’ensuivirent des explosions de colère, des «F**k!» résonneront même loin à la ronde. En fin de journée, toutes les minutes comptent. Car, arrivés en gare de Nyon un quart d’heure plus tard avec le convoi suivant, certains piqueront un sprint pour attraper...

À lire aussi...

MobilitéTerre Sainte: un abo aux transports publics offert à tous les élèvesTerre Sainte: un abo aux transports publics offert à tous les élèves

MobilitéGenève: sans cette vignette, les voitures seront bientôt interditesGenève: sans cette vignette, les voitures seront bientôt interdites

MobilitéLéman Express: le premier trajet historique ne passe pas la frontièreLéman Express: le premier trajet historique ne passe pas la frontière

MobilitéLéman Express: «La mobilité se moque des frontières»Léman Express: «La mobilité se moque des frontières»

MobilitéLéman Express: comment trouver son chemin dans la jungle des abosLéman Express: comment trouver son chemin dans la jungle des abos

Top