Coupe du monde 2018 en Russie

Mondial 2018: "Allez à la Coupe du monde, mais soyez prudents", le message adressé aux homosexuels

chargement

Mondial 2018 Un réseau anti-discrimination a lancé un appel de prudence aux supporters homosexuels ou issus de minorités ethniques. Elle leur demande de faire attention s'ils se rendent à la Coupe du monde en Russie.

  29.11.2017, 14:02
Le groupement de supporters Fare, basé à Londres, a annoncé la sortie prochaine d'un guide pour les supporters LGBT (lesbiennes, gays, bi et transgenre). (illustration)

"Allez à la Coupe du monde, mais soyez prudents": le réseau anti-discrimination Fare a conseillé aux supporters homosexuels ou issus de minorités ethniques "de faire attention" s'ils se rendent en Russie pour la Coupe du monde 2018.

Le groupement de supporters Fare, basé à Londres, a annoncé la sortie prochaine d'un guide pour les supporters LGBT (lesbiennes, gays, bi et transgenre) dans lequel il sera conseillé d'être prudent "dans les endroits où il n'est pas certains qu'ils soient accueillants pour la communauté LGBT".

"Cela dépend de la ville"

"Le message vaut aussi pour les supporters noirs ou issus de minorités ethniques", a prévenu le directeur de Fare, Piara Powar.

"Si des fans homosexuels se promènent dans la rue en se tenant par la main, est-ce qu'ils sont en danger? Cela dépend de la ville et de l'heure", a estimé M. Powar.

"Ce n'est pas un crime d'être homosexuel" en Russie, a-t-il rappelé, regrettant toutefois que "les problèmes de la communauté LGBT sont absents du discours public" et que "la place des homosexuels est cachée".

Gay Prides interdites 

La Russie, où l'homosexualité était considérée comme un crime jusqu'en 1993 et comme une maladie mentale jusqu'en 1999, a adopté en 2013 une loi punissant d'amendes et de peines de prison tout acte de "propagande" homosexuelle auprès des mineurs. Les Gay Prides y sont généralement interdites par les autorités ou cibles de violences.

Un porte-parole de la FIFA n'a pas souhaité commenter, rappelant toutefois que l'institution n'avait "aucune tolérance envers les discriminations".

Fare, fondée en 1999, a aussi demandé à la FIFA si les supporters pouvaient agiter des drapeaux arc-en-ciel durant les matches du Mondial. Le groupement a également rappelé sa demande d'inclure dans les règlements de l'instance mondiale un délit d'homophobie, comme cela existe pour le racisme.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Mondial 2018Mondial 2018: la Suisse aura-t-elle de la chance lors du tirage au sort de vendredi?Mondial 2018: la Suisse aura-t-elle de la chance lors du tirage au sort de vendredi?

MondialMondial 2018 : la FIFA a déjà vendu près de 750'000 billetsMondial 2018 : la FIFA a déjà vendu près de 750'000 billets

footballMondial 2018: la Fédération irlandaise (FAI) dénonce des propos racistes contre le défenseur Cyrus ChristieMondial 2018: la Fédération irlandaise (FAI) dénonce des propos racistes contre le défenseur Cyrus Christie

Top