Noël 2020: les rendez-vous de la rédaction
 12.12.2020, 20:00
Lecture: 9min

Comment les étudiants (sur)vivent à l’isolement

Premium
chargement
Comme bon nombre d'étudiants, Paul Jotterand, en première année de médecine à Lausanne, effectuera tous ses examens à distance.

Psychologie Privés de cours en présentiel, de contacts sociaux et en pleine incertitude quant à leurs examens, les étudiants sont à bout. Prise de pouls à Lausanne, Sion et Neuchâtel.

On le mesure aujourd’hui, les étudiants romands souffrent. Pas seulement parce que les discothèques sont fermées à cause de la pandémie. Mais parce qu’ils se retrouvent aussi privés, depuis un mois, ou plus, de cours en présentiel. De discussions informelles pendant les cours. D’échanges ou de stages à l’étranger. D’espaces d’entraide et d’émulation. De petits boulots. De leur famille parfois. De perspectives professionnelles. Et de certitudes quant aux examens, prévus dans un mois seulement.

«Les gens continuent d’aller au travail, les gymnasiens vont en...

À lire aussi...

FormationSuisse: les étudiants des hautes écoles évolueront dans un futur hybrideSuisse: les étudiants des hautes écoles évolueront dans un futur hybride

Top