Reportage: une nuit au camping de Paléo

En parallèle des concerts, le camping du Paléo est lui aussi très vivant, de nuit comme de jour.
23 juil. 2016, 16:51
/ Màj. le 24 juil. 2016 à 14:26
Alors que les concerts se terminent, les campeurs sont toujours debout.

Alors que le dernier concert résonne encore, que les voiture sont dans les bouchons de la sortie du festival et que Paléo ferme ses portes le temps d'une nuit, la soirée ne fait que commencer du côté du camping.

Amis et inconnus sont réunis autour des petits feux de camps. Guitare, chansons, danse, discussions ou enceintes avec de la musique, il y en a pour tous les goûts. Bien sûr l'alcool et autres substances peu recommandées sont de la partie.

Décidément, en cette cinquième nuit de camping, les festivaliers semble toujours partants pour faire durer la fête jusqu'au lever du soleil.

En se promenant entre les tentes, on croise des gens qui ont parfois de la peine a tenir debout. 

Dans la nuit, on entend parler d'une soirée organisée devant les toilettes. En effet, une sono y a été installée et un petit groupe de jeunes danse. Il s'agit de l'"after-chiottes".

Alors que le jour se lève, le camping devient de plus en plus calme et il est temps de penser à dormir un peu.

par Anouk Willemin