Paléo

Le Paléo complet en deux heures

chargement

Festival Deux petites heures auront suffi pour écouler les quelque 250'000 billets pour l'édition 2017 du Paléo Festival. Le mardi, avec les Red Hot Chili Peppers, a fondu en quatre minutes. ll a fallu attendre un peu plus pour le dimanche.

  05.04.2017, 11:05
1/7  

Mardi, jeudi, mercredi, vendredi, samedi, dimanche. C'est le juste "tiercé" cette année pour ceux qui avaient misé sur l'ordre des sold out du Paléo 2017. Il a en fait suffi de cinq minutes pour épuiser les 35'000 billets mis en vente par Paléo pour la soirée du mardi. Sans surprise, la venue des Red Hot Chili Peppers a donc soulevé les foules. A 12h40, la soirée du jeudi (Jamiroquai, Justice, Tryo...) affichait également complet. Dix minutes plus tard, le festival annonçait qu'il n'y avait plus de billet non plus pour le mercredi (Arcade Fire, Midnight Oil...). Pour vendredi (Macklemore, Black M...), c'était réglé en une heure. La venue de Renaud samedi a un poil moins excité les festivaliers, puisqu'il aura fallu attendre 13h50 pour voir s'afficher le bandeau complet. Dix minutes plus tard, c'en était fini pour le dimanche.

Les plus passionnés avaient quant à eux mis toutes les chances de leur côté pour décrocher le graal.

12 heures, la tension est à son comble devant les bureaux du festival. Les chaises de camping sont repliées, tout le monde est debout quand, soudain, un membre du staff romps le silence: "La billetterie est ouverte!" Peu à peu, les plus courageux des futurs festivaliers passent aux caisses, le premier en ressort et brandit fièrement ses billets. Il est  applaudi. Les premières minutes, c'est l'euphorie, ceux qui sortent des caisses hurlent de joie, s'empressent d'appeler leurs amis: "C'est bon, on va tous à Paléo, j'ai vos abos!". Les visages se transforment, c'est le soulagement pour tous. "On est venu de Lausanne, on a attendu dix heures, on les aura méritées, nos places", déclare celui qui avait posé sa chaise à deux heures du matin. 

Très vite, mardi est complet! Il est 12h04, l'angoisse monte encore dans la file, malgré qu'un certains nombre de billets soient réservés pour les gens venus à l'Asse. Dans la file d'attente, les visages sont crispés, "On les aura, je suis sûre qu'on les aura, on a pas attendu quatre heures pour rien !" déclare une jeune femme de la région nyonnaise. Puis c'est jeudi qui voit ses places épuisées, suivi du mercredi, du vendredi, et du samedi. Le dimanche aura résisté plus longtemps, mais fini par afficher complet lui aussi a 14h01. Il aura donc fallu deux heures à peine pour que le festival soit complet. 

Ceux qui n'ont pas réussi à obtenir leurs précieuses places peuvent toujours compter sur les quelques milliers de billets mis en vente durant le festival, le jour même dès neuf heures du matin. Là encore, la compétition sera rude. La traditionnelle bourse aux billets sera lancée le 20 avril. Quant au marché noir, Paléo insisite: c'est mal, très mal. Et cher, puisqu'à peine les soirées complètes que, déjà, des billets étaient proposés sur internet, pour plusieurs centaines de francs.


Présents depuis deux heures du matin

Neuf heures du matin, il fait grand beau, de la Musique se fait entendre un peu partout dans la foule, on joue aux cartes, on boit une bière, ou on fait simplement des rencontres. Il règne un air estival devant les bureaux du Paléo festival. 

La traditionelle vente des billets pour le Paléo demarre ce mercredi midi, mais cela n'a pas empêché des centaines de personnes ne voulant pour rien au monde rater cet évènement de venir dès l'aube poser leur chaise de camping. "Il parait que certains sont la depuis deux heures du matin", entend-on dans la file. Pour la plupart, ils sont venus entre cinq et sept heures, prenant avec eux chaises, couvertures, sac de couchages, et autres moyens de braver le froid. Heureusement pour ces courageux festivaliers, le staff est la pour veiller sur eux, et distribuer thé et cafés depuis sept heures. 

Pour la majorité, ce n'est pas la première fois qu'ils viennent patienter des heures à l'Asse. Certains on déjà leurs abonnements, mais viennent acheter des billets pour leurs amis, "pour profiter de l'ambiance, on se sent déjà à Paléo". Lorsqu'il  s'agit de citer les artistes qui les ont motivés à venir, les avis sont unanimes : Red Hot Chili Peppers, Jamiroquai, Tryo, Midnight Oil, Macklemore ou encore Renaud sont parmis les plus cités. Mais plus souvent encore, les gens sont là "pour le Paléo, peu importe quel artiste viendra". 

Loic Toth
 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FestivalPaléo renonce à introduire un dispositif "cashless"Paléo renonce à introduire un dispositif "cashless"

PaléoQuand le camping du Paléo se fait "Pal'Asse"Quand le camping du Paléo se fait "Pal'Asse"

Top