Paléo
 11.09.2019, 18:13

«C’est terriblement excitant de redessiner une ville comme Paléo»

Premium
chargement
Daniel Rossellat, fondateur et président du Paleo festival, a présenté mercredi le nouvel aménagement du Paléo festival.

Nyon Pour sa 45e édition l’été prochain, le festival nyonnais fait peau neuve et repense une grande partie de son urbanisme. La construction d’un dépôt pour le train Nyon-Saint-Cergue sur une partie du terrain l’y a forcé. On fait le tour des nouveautés.

«C’est terriblement excitant de repenser, de redessiner une ville», sourit Stéphane Python, responsable des constructions de Paléo, au moment d’évoquer le plus grand changement de l’histoire du festival nyonnais, depuis son déménagement de Colovray à la plaine de l’Asse, en 1990. Pour sa prochaine édition de l’été 2020, la manifestation aura une tout autre allure que celle que ses...

À lire aussi...

NyonPaléo renonce à son scénario «Rupture» pour l’urbanisme de sa 44e éditionPaléo renonce à son scénario «Rupture» pour l’urbanisme de sa 44e édition

NyonAvec le retard du Nyon-St-Cergue, Paléo ne sait plus sur quel pied danserAvec le retard du Nyon-St-Cergue, Paléo ne sait plus sur quel pied danser

Transports publicsDépôt du Nyon-Saint-Cergue: c’est parti pour deux ans de travauxDépôt du Nyon-Saint-Cergue: c’est parti pour deux ans de travaux

Top