Paléo
 23.07.2019, 11:18

Des sanctions contre des «voyous» réjouissent Paléo

chargement
A l'évocation de Viagogo, Daniel Rossellat n'a pas caché sa satisfaction lors de la conférence de presse d'ouverture du festival.

Paléo Le site de revente de billets Viagogo s’est fait taper sur les doigts. Ce qui n’est pas pour déplaire au festival nyonnais et son patron, Daniel Rossellat.

La nouvelle est tombée la semaine dernière: Google a décidé de sanctionner et de rétrograder dans les résultats de recherches la célèbre plateforme de revente de billets, Viagogo. Et cela réjouit visiblement Daniel Rossellat comme, probablement, la plupart des organisateurs de spectacles.

Lundi matin, en conférence de presse, le boss de Paléo n’a d’ailleurs pas hésité à qualifier de «voyous» les responsables du site. «On y trouvait des billets de concert deux à trois fois plus cher que leur prix d’origine. Et parfois même avant l’ouverture de la billetterie», a-t-il expliqué.

L’autre problème était lié au référencement du site. Lorsqu’un internaute lambda tapait dans Google le nom d’un festival, «Paléo» par exemple, c’est généralement Viagogo qui apparaissait en tête de liste, avant même le site officiel de la manifestation. Désormais, Viagogo apparaît en sixième position si l’on cherche des billets pour le festival nyonnais. Cette mesure est le résultat d’une enquête menée par les autorités américaines


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PALEOPaléo: les 5 nouveautés de cette 44e éditionPaléo: les 5 nouveautés de cette 44e édition

PaléoPaléo: les artistes incontournables de ce mardiPaléo: les artistes incontournables de ce mardi

Top