Paléo
 12.05.2020, 19:50

La défense de Paléo n’a pas convaincu le tribunal: amende confirmée

Premium
chargement
L'extension de la Grande scène avait forcé Paléo à déplacer les loges des artistes de l'autre côté de la rivière et à bâtir une passerelle pour permettre aux musiciens de rejoindre le plateau.

Verdict Selon la justice, le festival s’est bien rendu coupable d’infraction à la loi forestière en construisant une passerelle sans solliciter d’autorisation. Le tribunal confirme l’ordonnance pénale du préfet qui condamne Daniel Rossellat à payer 2000 francs d’amende.

La facture s’alourdit pour la passerelle permettant aux artistes de rejoindre le plateau de la Grande scène depuis leurs loges situées pour la première fois l’été dernier au sud de la rivière L’Asse. Le coût de cette infrastructure qui s’est dressée durant une vingtaine de jours dans le cordon boisé se chiffrait à quelque 15’000 francs, auxquels il faudra ajouter 2000 francs d’amende pour avoir érigé ces échafaudages sans en demander préalablement l’autorisation aux services...

À lire aussi...

JusticePaléo devait-il demander une autorisation pour une passerelle au-dessus de l’Asse?Paléo devait-il demander une autorisation pour une passerelle au-dessus de l’Asse?

JusticeNyon: amendé pour une passerelle, Paléo fait recoursNyon: amendé pour une passerelle, Paléo fait recours

Top