Paléo
 17.07.2020, 12:00
Lecture: 4min

Paléo: un seul festival vous manque et toute la plaine de l’Asse est dépeuplée

Premium
chargement
Daniel Rossellat et Jacques Monnier, lors d'une conférence de presse au début des années 1990.

Chronique Dans son billet hebdomadaire, l’historien Nicolas Quinche revient sur le début de la saga Paléo. De quoi combler (un peu) le vide de cet été, puisque la manifestation a été annulée.

Nyon va perdre peu à peu sa réputation de cité-dortoir à partir de 1976. Cette année-là, une manifestation est mise sur pied du 2 au 4 avril par le groupe Paléo à la salle communale. Cette association et son responsable, Daniel Rossellat, ont envie d’animer la ville et brûlent du désir un peu fou de créer le festival folk le plus réputé de Suisse.

A l’époque, Nyon doit rivaliser avec Epalinges qui attire les...

À lire aussi...

Faux abonnementsVictime d’une vaste escroquerie, Paléo se sent trahi mais obtient justiceVictime d’une vaste escroquerie, Paléo se sent trahi mais obtient justice

NyonEn l’absence de Paléo, ils ont tenu à fouler la plaine de l’AsseEn l’absence de Paléo, ils ont tenu à fouler la plaine de l’Asse

AmbiancePrivée de Paléo, son petit vent de folie, Nyon s’ennuiePrivée de Paléo, son petit vent de folie, Nyon s’ennuie

FestivalBien qu'annulé, Paléo s'allie à Zep pour fabriquer des souvenirs collectorsBien qu'annulé, Paléo s'allie à Zep pour fabriquer des souvenirs collectors

VinsPaléo 2020, c’est une édition qui se dégustera mais sans le sonPaléo 2020, c’est une édition qui se dégustera mais sans le son

Top