25.06.2019, 12:46

Les enfants qui possèdent des livres vivent plus vieux

Premium
chargement
Avoir accès aux livres depuis tout petit a des effets bénéfiques pour toute la vie. Et profiter des bibliothèques communales (ici à celle de Nyon) est un excellent moyen de nourrir l'appétit des enfants.

Une étude de l’Université de Genève montre que le nombre de livres à la maison pendant l’enfance a une forte incidence sur la santé à un âge avancé.

L’odeur du papier, la couleur des illustrations, des longues après-midis à lire au soleil… Ceci vous évoque des souvenirs d’enfance? Bonne nouvelle, vous avez donc plus de chances de vivre vieux. Une équipe de chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) vient de mettre en lumière ce phénomène étonnant. Il semblerait que les personnes possédant plus de dix livres à la maison pendant leur enfance vieillissent en meilleure santé.

Cette étude d’ampleur européenne se base...

À lire aussi...

EDUCATIONCamps de ski: comment les communes absorbent le surcoûtCamps de ski: comment les communes absorbent le surcoût

EducationA Begnins, on capte l’attention des élèves par le «rap»A Begnins, on capte l’attention des élèves par le «rap»

EducationCe collège de La Côte a trouvé le moyen de faire lire les enfantsCe collège de La Côte a trouvé le moyen de faire lire les enfants

EducationLe Canton s’est donné une mission: sauver la lectureLe Canton s’est donné une mission: sauver la lecture

EducationCes maux qui troublent l’apprentissage des enfantsCes maux qui troublent l’apprentissage des enfants

Top