Décos lumineuses: faut-il limiter nos excès?

chargement

Logement Qui dit fêtes de fin d’année, dit décorations à tout va dans la rue et les habitations. Mais jusqu’à quel point pouvons-nous illuminer nos façades sans craindre de déranger nos voisins? Un Morgien s’est posé la question.

 10.12.2018, 05:00
Lecture: 6min
Premium
Pendant les fêtes, les maisons se parent de guirlandes et autre décorations lumineuses, mais leur quantité est-elle réglementée? (ndlr: ceci est une image d'illustration, l'installation n'est pas un des cas cités dans l'article).

Noël et ses décorations lumineuses qui scintillent dès la nuit tombée. A l’approche des fêtes de fin d’année, de nombreuses maisons se parent de leurs plus belles guirlandes pour égayer l’obscurité. Mais ces décorations ne sont pas toujours du goût de tous. A Morges, cette année, un habitant a peut-être eu la main lourde sur l’illumination de son balcon. Ou du moins c’est l’avis de l’un de ses voisins: il a publié un message sur les réseaux sociaux en novembre...

À lire aussi...

LogementGland: "Logement et marché ne devraient pas cohabiter"Gland: "Logement et marché ne devraient pas cohabiter"

LogementSix solutions pour des loyers abordables dans la régionSix solutions pour des loyers abordables dans la région

LogementL’embourgeoisement, seule perspective pour nos campagnes?L’embourgeoisement, seule perspective pour nos campagnes?

LogementDans leur cluster, ils réinventent la colocationDans leur cluster, ils réinventent la colocation

Logement«Le rêve d’avoir une villa individuelle n’est plus autant partag黫Le rêve d’avoir une villa individuelle n’est plus autant partagé»

Top