11.01.2019, 05:00

Résidences secondaires: pourquoi Nyon flirte avec la limite autorisée

Premium
chargement
Selon la Confédération, 19% des logements nyonnais sont des résidences secondaires. Un chiffre qui ne reflète pas la complexité du terrain.

LOGEMENT Selon les statistiques de la Confédération, Nyon compterait 19% de résidences secondaires sur son territoire. Soit seulement 1% de moins que le seuil légal.

Pas plus de 20% de résidences secondaire par commune. C’est la règle depuis l’entrée en vigueur de la «Lex Weber» début 2012. Mais l’on a tendance à l’oublier: si cette loi visait d’abord les régions de montagne, dans le but de préserver le paysage, celle-ci s’applique plus largement à toutes les localités du pays. 

Actuellement, plusieurs d’entre elles...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top