Un Pranginois en Australie

De Prangins à l'Australie: le grand départ!

chargement

blog Voilà, j'y suis enfin, après l'avoir rêvé, l'avoir planifié, l'avoir retourné dans tous les sens, le voyage que j'attendais tant commence maintenant.

Par Nicolas Winkler
  31.12.2014, 11:20
Départ de Genève aéroport.

Mais pourquoi ce voyage ?
Car comme certains jeunes de mon âge, j'ai passé une année disons difficiles avec beaucoup de déceptions, trop d'échecs et un sentiment de tristesse qui commençait petit à petit à m'envahir sans que je ne sache très bien pourquoi. Et un jour je me suis demandé ce qui me rendrait à nouveau heureux (plus que quelques heures d'affilées) et tout naturellement j'ai repensé à ce voyage que j'avais fait avec mes parents il y a environ 14 ans de cela... C'était décidé, quoi qu'il arrive je partirai en AUSTRALIE !

Il y a quelques heures je quittais ma famille et mes proches dans un étrange mélange de joie et de tristesse, de rires et de pleurs (bon j'avoue, c'est sans doute moi qui ai le plus pleurer mais c'est un peu de la faute à mon grand-père, c'est lui qui avait les yeux humides en premier). Ces larmes qui ont redoublé sur mes joues lorsque, pris de nostalgie, j'ai décidé de redécouvrir l'album photo que mes amis m'ont confectionné quelques jours plus tôt pour mon voyage. Hormis le fait que l'un de mes amis ait écrit un message qu'il aurait pu lire à mes funérailles, je sais que ce livre et les messages qui l’accompagnent sont certainement les affaires les plus précieuses que j'ai pris avec moi pour ce périple.

À l'instant où j'écris ces lignes je me trouve au-dessus d'un gros nuage orange, le soleil reflétant ses rayons d'or dans ce coton que l'on voudrait toucher du bout des doigts. Un seul mot d'ordre donc pendant ce voyage: penser au présent et laisser le passé derrière moi! Même si je me rappelle amèrement que j'ai oublié tous mes shorts chez moi et que je risque donc d'avoir très chaud ...

Oui car après avoir préparé minutieusement mes bagages pendant de longues semaines, j'en oublie l'indispensable. Je partais en Australie pour pouvoir vivre avec le moins de tissus possible, et j'en oublie le plus important.

Mis à part ça, je tiens à préciser que faire ses bagages pour 6 mois est un véritable casse-tête.
Au final ce qui prend le plus de place, ce sont les cosmétiques et les médicaments "au cas où!". Le reste si ça manque, on achètera sur place. Mais je suis heureux car j'ai presque tout ce dont j'avais besoin pour un poids total de 10,9 kg, face aux 30kg autorisés par la compagnie aérienne. Une marge de 20kg pour ramener des souvenirs, je vais faire des heureux, je le sens.

Demain je me réveillerai dans ma suite grand luxe en duplex à Dubaï ...

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Carnet de voyageDe Prangins à l'Australie: toutes les bonnes choses ont une finDe Prangins à l'Australie: toutes les bonnes choses ont une fin

Carnet de voyageDe Prangins à l'Australie: en avant pour un deuxième road tripDe Prangins à l'Australie: en avant pour un deuxième road trip

Carnet de voyageDe Prangins à l'Australie: quitter Sydney et redevenir nomadeDe Prangins à l'Australie: quitter Sydney et redevenir nomade

Carnet de voyageDe Prangins à l'Australie: la tempête fait rage au-dessus de SydneyDe Prangins à l'Australie: la tempête fait rage au-dessus de Sydney

Carnet de voyageDe Prangins à l'Australie: grandir en voyageantDe Prangins à l'Australie: grandir en voyageant

Top