09.10.2020, 16:00
Lecture: 7min

Du trop-plein à l’âge d’or, l’incroyable métamorphose des vins de La Côte

Premium
chargement
Les vignerons de la région savent tirer le maximum de leur matière première qui s'est bonifiée (ici dans le pressoir).

Viticulture En quarante ans, les vins suisses et notamment ceux produits sur La Côte ont changé de gamme et tutoient, aujourd’hui, de prestigieux concurrents. Pour expliquer cette évolution, il faut retourner au siècle passé.

Dans un lent travelling avant, la caméra de la Télévision Suisse Romande s’approche lentement du journaliste Pierre Kramer et de ses invités. Les visages sont graves. Les imposantes cuves de la cave Schenk, à Rolle, qui font office de décors pour l’émission «Table ouverte», donnent à la scène une étrange atmosphère de solennité.

Nous sommes en 1983 et l’heure n’est pas à la fête. Chiffres à l’appui, le journaliste expose un contexte alarmant: «L’année 1982 a été celle de la vendange...

À lire aussi...

PromotionUn mois pour mettre les vins de La Côte en avant dans les restaurantsUn mois pour mettre les vins de La Côte en avant dans les restaurants

Top