Réservé aux abonnés

L’asile veut prendre un raccourci

17 avr. 2016, 23:39
/ Màj. le 18 avr. 2016 à 00:01
DATA_ART_10054520

Valérie Régidor (Infographies) Christine Wuillemin (Texte)

Actuellement, le parcours d’un requérant d’asile est complexe et souvent très long en Suisse. Des lenteurs qui pèsent tant sur le moral de la personne concernée, plongée dans l’incertitude durant des années, que dans le budget des cantons et des communes. Le Conseil fédéral et le Parlement proposent donc de modifier la loi sur l’asile (LAsi) en vue d’en accélérer les procédures. Le peuple décidera le 5 juin prochain s’il accepte ou non cette révision.

Ce que changerait la loi

Concrètement, si la nouvelle législation est adoptée, 60% des ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois