Votations fédérales du 28 février 2016

Moritz Leuenberger: le second tube du Gothard "contraire à la Constitution"

chargement

Votations Selon l'ex-conseiller fédéral Moritz Leuenberger, un second tunnel routier au Gothard serait incompatible avec l'article constitutionnel sur la protection des Alpes, donc contraire à la Constitution.

  30.12.2015, 14:31
Le tunnel du Gothard a été mis en service en 1980. Il se compose d’un tube assurant un trafic bidirectionnel et d’une galerie de sécurité parallèle.

L'ex-conseiller fédéral Moritz Leuenberger sort de sa réserve. L'ancien ministre des transports affirme qu'un second tunnel routier au Gothard serait incompatible avec l'article constitutionnel sur la protection des Alpes, donc contraire à la Constitution.

Cet article interdit toute augmentation de la capacité des routes alpines de transit comme le Gothard, rappelle Moritz Leuenberger dans un entretien publié mercredi dans les journaux alémaniques Tages-Anzeiger et Der Bund. Or le projet d'aménagement entraînerait une telle hausse, selon lui.

Que nenni, répond le Département de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC). La constitutionnalité du projet a été de nombreuses fois examinée, tant par le Conseil fédéral que par le Parlement, explique à l'ats le DETEC. L'article sur la protection des Alpes est doublement sécurisé par la législation et la Constitution.

Le peuple tranchera

Par ces propos, le socialiste Moritz Leuenberger contredit Doris Leuthard (PDC) et tous ceux en faveur d'un deuxième tunnel. Ces derniers garantissent qu'une seule voie par tunnel sera ensuite ouverte au trafic. Mais "personne ne croit que cette volonté sera maintenue", affirme encore le socialiste.

Si la capacité du trafic devait quand même augmenter, il faudrait changer la constitution, donc passer devant le peuple, soutient de son côté le Département des transports.

Voie d'ordonnance

Mais Moritz Leuenberger dit craindre que le Conseil fédéral ne décide d'ouvrir le tube par voie d'ordonnance. Ce qui ne laisserait aucune possibilité au peuple de mener un référendum et de voter sur l'objet.

Comme exemple, il prend le cas d'un cheikh qui se trouverait dans les bouchons et qui devrait pour des raisons médicales traverser le plus rapidement possible le tunnel du Gothard. "La deuxième voie serait alors ouverte immédiatement", conclut-il faisant référence à l'atterrissage en urgence de l'avion de l'ancien émir du Qatar dans la nuit de samedi à dimanche à l'aéroport international de Zurich. Celui-ci applique normalement une interdiction générale de vols de nuit.

Sur le plan fédéral, le PS, Les Verts et les Vert'libéraux soutiennent le référendum contre le percement d'un deuxième tube au Gothard. UDC, PLR, PDC et PBD le combattent. Alors que le gouvernement tessinois s'est clairement prononcé pour la construction du second tunnel routier, celui d'Uri s'est jusqu'à maintenant positionné contre. Le peuple votera le 28 février.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

politiqueTrafic: le Parti socialiste ne veut pas d'un deuxième tunnel routier sous le GothardTrafic: le Parti socialiste ne veut pas d'un deuxième tunnel routier sous le Gothard

Top