Votations fédérales du 5 juin 2016
  14.03.2016, 11:56

Votations du 5 juin: lancement de la campagne pour un revenu de 2'500 francs pour tous

chargement
Les initiants ont présenté leurs arguments à la presse ce lundi matin.

Votations Les défenseurs du revenu inconditionnel de base à 2'500 francs pour tous, en Suisse, ont lancé lundi matin leur campagne en vue de la votation fédérale du 5 juin prochain. Sans soutien politique, ils misent sur les réseaux sociaux et leur créativité pour convaincre. Ils ont par exemple distribué des billets de 10 francs en gare de Zurich.

Les partisans du revenu de base inconditionnel misent sur un mouvement citoyen grandissant pour convaincre le peuple le 5 juin. Ils ont lancé leur campagne lundi devant la presse à Berne et en distribuant des billets de dix francs en gare de Zurich.

L'initiative populaire "Pour un revenu de base inconditionnel" est rejetée à droite et ne peut compter que sur quelques soutiens à gauche. Même s'ils ne se font pas d'illusion sur les résultats de la votation populaire, les partisans de ce texte ne se laissent pas démonter.

Mouvement citoyen

"Tous les grands changements de société sont issus de mouvements citoyens", a affirmé Ralph Kundig. L'idée intéresse les citoyens, et il a suffi souvent de 15 secondes pour convaincre quelqu'un de signer l'initiative.

Les choses bougent, selon lui. Le mouvement citoyen est grandissant. Les initiants misent beaucoup sur les réseaux sociaux et leur page Facebook compte plus de 11'000 membres. Ce n'est pas avec de l'argent mais avec de la créativité qu'il faut convaincre, a noté Daniel Häni.

Pièces et billets

Pas possible pour l'heure de connaître le budget des initiants ni les noms des donateurs. Dix mille francs ont en tout cas pu être libérés pour distribuer des billets de dix francs comme support de campagne. Et après les montagnes de cinq centimes versés sur la Place fédérale pour marquer le dépôt du texte, l'affiche appelant à voter "oui" reprendra l'image d'une pièce jaune.

2500 francs pour tout le monde

L’initiative vise à instaurer une indemnité devant permettre à toutes les personnes vivant en Suisse de mener une existence digne. Tout le monde y aurait droit, les Suisses ainsi que les étrangers moyennant un délai de résidence encore à fixer.

Le montant du revenu de base devra être réglé au niveau de la loi. Les initiants, au nombre desquels on trouve l'ancien vice-chancelier de la Confédération Oswald Sigg, parlent de 2500 francs par mois pour les adultes et de 625 francs pour les enfants et les adolescents.

Ils rejettent l'idée selon laquelle la Suisse deviendrait alors un Eldorado pour les migrants comme celle de gens qui se détourneraient des basses besognes. Les travaux ingrats devront le cas échéant être revalorisés, selon Enno Schmidt.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

initiativeLe peuple se prononcera sur un revenu de baseLe peuple se prononcera sur un revenu de base

BerneRevenu de base: net rejet de la commission de la sécurité sociale du NationalRevenu de base: net rejet de la commission de la sécurité sociale du National

Rejet du revenu de base en Suisse

Pas question de distribuer à tout un chacun en Suisse 2500 francs par mois, qu'il travaille ou non. Comme le Conseil...

  29.05.2015 15:37

Top