Votations fédérales du 7 mars 2021

Votations fédérales: une huile marginale, un enjeu «emblématique»

chargement

LIBRE-ÉCHANGE L’huile de palme représente moins de 0,1% du commerce bilatéral entre la Suisse et l’Indonésie. Mais pour les opposants à l’accord entre ce pays et l’AELE, soumis au vote le 7 mars, elle fait figure d’épouvantail.

  22.01.2021, 00:01
Lecture: 6min
Premium
L’huile de palme indonésienne ne compte pas pour grand-chose dans les échanges entre ce pays et la Suisse.

Le référendum contre l’accord de libre-échange signé, en 2018, entre l’Indonésie et l’Association européenne de libre-échange (AELE), dont la Suisse est membre, a été déposé pour combattre une hausse des importations d’huile de palme. Selon le comité référendaire, ce texte doit être rejeté, le 7 mars, au nom de la préservation de l’environnement et des conditions de travail des cultivateurs de palmiers à huile en Indonésie, et de la concurrence que l’importation de leur production fait subir à la production suisse d’huiles...

À lire aussi...

Votations fédéralesHuile de palme: pour le camp du oui, les entreprises suisses profiteront de l’accord avec l’IndonésieHuile de palme: pour le camp du oui, les entreprises suisses profiteront de l’accord avec l’Indonésie

Votations fédéralesHuile de palme: l’accord avec l’Indonésie «néfaste pour la planète et l’économie»Huile de palme: l’accord avec l’Indonésie «néfaste pour la planète et l’économie»

sondageVotations fédérales: les Suisses ont des avis tranchés sur l’initiative anti-burqaVotations fédérales: les Suisses ont des avis tranchés sur l’initiative anti-burqa

Top