Votations fédérales du 9 février 2020
 20.12.2019, 06:38

Votations du 9 février: vers un double «oui» aux logements abordables et à la loi anti-homophobie

chargement
69% des sondés voteraient pour la loi visant à punir l'homophobie. (Illustration)

Tendances Le premier sondage SSR est tombé. L’initiative pour des logements abordables serait acceptée par 66% des Suisses. 69% d’entre eux seraient favorables à l’extension de la norme anti-raciste aux actes homophobes. Réponse dans les urnes le 9 février.

L’initiative pour des logements abordables et la loi anti-homophobie sont créditées d’une large avance, selon le premier sondage SSR publié vendredi. Le peuple se prononce le 9 février.

Interrogés à la mi-décembre, deux tiers des personnes sondées sont pour l’initiative populaire de l’ASLOCA. Le texte veut inciter la Confédération et les cantons à encourager davantage la construction d’habitations à loyer modéré. Pour l’extension de la norme anti-raciste aux actes homophobes, ils sont 69% à dire oui.

 

 

Le texte pour «Davantage de logements abordables» est surtout soutenu par le camp rose-vert (90%), tandis que le PLR et l’UDC sont en majorité contre, respectivement à 58% et 60%. Les sympathisants du PDC sont plus de la moitié à dire oui, alors que ceux des Vert’libéraux penchent nettement pour (76%).

Femmes, citadins et retraités

Trois quarts des femmes interrogées approuvent le projet, contre 57% des hommes. Le soutien est plus marqué chez les citadins (51%) qu’au sein de la population rurale (37%). Les retraités sont aussi plus enclins à voter «certainement» (55%) en faveur du texte que les moins de 40 ans (34%).

L’argument selon lequel les assainissements énergétiques ne doivent pas engendrer de hausse des loyers reçoit le plus d’assentiments (81%). De même les arguments selon lesquels l’habitat ne doit pas être exposé à la spéculation et qu’il faut plus de logements de coopératives, bénéficient d’un fort soutien de la part de l’électorat (75%).

Parmi les arguments contre l’initiative, un seul remporte une majorité: à savoir que le texte est trop rigide et qu’il vaudrait mieux revaloriser le fonds finançant les logements d’utilité publique. Cet aspect pourrait prendre de l’envergure au fil de la campagne et renverser le résultat final, selon les auteurs du sondage.

Vers un oui à la loi anti-homophobie

Quant à la loi visant à punir l’homophobie, le camp du oui jouit à neuf semaines du vote d’une confortable avance de 41 points. Selon le sondage, 69% sont pour et 28% sont contre. A la mi-décembre, la formation de l’opinion se trouvait déjà dans un état avancé. Seuls 3% des sondés sont indécis.

Une nette majorité des personnes interrogées (65%) part du principe que le projet sera adopté. C’est l’Union démocratique fédérale (UDF), avec le soutien pour la récolte de signatures des Jeunes UDC et du groupe de travail Jeunesse et famille, qui a lancé le référendum.

Seuls les électeurs proches de l’UDC indiquent être majoritairement opposés à cette extension de la norme anti-raciste. Les partisans de tous les autres partis ainsi que les sans-parti penchent pour le oui. Chez les Verts, le PS et les Vert’libéraux, l’adhésion avoisine les 95%.

40% de participation

La campagne pour les deux objets soumis au peuple n’a pas encore véritablement commencé. En l’état, la participation qui ressort de l’enquête ne s’élève qu’à 40%.

Le sondage, réalisé par l’institut gfs.bern, a été mené entre le 3 et le 16 décembre auprès de 5477 citoyens. La marge d’erreur est de +/- 2,9%.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

immobilierVotations du 9 février: Guy Parmelin lance la campagne contre l’initiative de l’ASLOCA pour davantage de logements abordablesVotations du 9 février: Guy Parmelin lance la campagne contre l’initiative de l’ASLOCA pour davantage de logements abordables

aux urnesVotations fédérales du 9 février: logements abordables et norme anti-homophobe au programmeVotations fédérales du 9 février: logements abordables et norme anti-homophobe au programme

signaturesL'initiative pour des logements abordables a formellement aboutiL'initiative pour des logements abordables a formellement abouti

SociétéNorme anti-homophobie: le Conseil fédéral et le Parlement ont lancé leur campagneNorme anti-homophobie: le Conseil fédéral et le Parlement ont lancé leur campagne

législationVotations du 9 février – Loi anti-homophobie: oui du PS à une meilleure protection contre les discriminationsVotations du 9 février – Loi anti-homophobie: oui du PS à une meilleure protection contre les discriminations

Top