Réservé aux abonnés

Credit Suisse attaque UBS en justice pour avoir débauché du personnel

banques
22 déc. 2015, 23:14
/ Màj. le 23 déc. 2015 à 00:01
THEMENBILD --- Der ehemalige Sunrise Tower in Zuerich Oerlikon traegt neuerdings den Schriftzug der Credit Suisse, aufgenommen am Mittwoch, 12. Mai 2010. Die Credit Suisse hat im dritten Quartal 2010 einen Gewinneinbruch hinnehmen müssen. Der Reingewinn schrumpfte im Vergleich zum Vorjahresquartal um 74 Prozent auf 609 Mio. Franken, wie sie am Donnerstag, 21. Oktober 2010 mitteilte. (KEYSTONE/Steffen Schmidt) SCHWEIZ BANK CREDIT SUISSE

Credit Suisse attaque en justice son concurrent UBS aux Etats-Unis. Au cours des derniers mois, UBS aurait débauché du personnel de sa division banque privée sur place, récemment revendue à la banque américaine Wells Fargo. Credit Suisse a saisi les autorités américaines de régulation de la finance, a indiqué la banque hier, confirmant une information du «Wall Street Journal». Au total, 70 banquiers sur un total de 300 auraient quitté Credit Suisse et rejoint UBS, a indiqué une source proche de l’affaire citée lundi par le «Wall Street Journal». Les ex-banquiers de Credit Suisse ayant rejoint ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois