Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Credit Suisse veut se profiler comme "la banque du futur"

Brady Dougan a détaillé le reformatage de l'établissement dont il assume la direction. Objectif: être prêt pour la reprise qui se dessine.

06 déc. 2012, 00:01
data_art_6629809.jpg

PHILIPPE VILLARD

Crise de l'euro, négociations délicates avec l'Europe dans le cadre des dispositifs bilatéraux Rubik, pressions du fisc américain sur les avoirs non déclarés et le personnel des établissements, scandale de la manipulation du Libor, réductions d'effectifs... La gouvernance et la gestion bancaires ont connu des temps plus cléments. Pourtant Brady Dougan, le boss de Credit Suisse, affichait hier à Genève un calme olympien doublé d'un certain optimisme. Et il ne s'agissait pas de faire bonne figure. Cette démarche repose sur des critères objectifs et sur une appréciation du marché qui traduit, selon les experts de la banque, les prémisses d'un redémarrage de l'activité.

Banque "fit"

Pour Brady Dougan " le paysage de l'industrie bancaire énormément changé ces cinq dernières années ". Il se caractérise par une pression politique sur les conditions cadres du secteur et par l'alourdissement des systèmes de régulation. Dans ces conditions,. Credit Suisse a dû...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias