Cybermenace: il suffit d’un clic! La chronique immobilière de La Mobilière

20 janv. 2022, 16:26
/ Màj. le 22 janv. 2022 à 20:00
Carlo Fracheboud, agent général La Côte

Les cas d’entreprises piratées font régulièrement la une des médias, mais chacun de nous est également une proie potentielle. À la maison, les risques sont nombreux. En effet, les objets connectés sont pléthores et peuvent être la cible d’attaques informatiques. Sans oublier les ordinateurs, tablettes ou téléphones qui sont autant de possibilités d’intrusion chez vous. Pour entrer chez vous, les intrus n’utilisent plus uniquement la porte ou une fenêtre.

Une cybermenace diverse

Dans les maisons, la domotique nous facilite la vie, mais constitue également un terreau idéal pour les cybercriminels. Un individu malintentionné peut prendre contrôle à distance de caméras de surveillance afin de préparer un cambriolage. Ou alors il peut être à l’affût d’images privées compromettantes. Selon le type de système d’accès, un pirate pourrait également vous empêcher de rentrer chez vous ou parvenir à pénétrer lui-même dans votre maison. Dans ce cas, l’identification par la voix est une solution contre les risques d’intrusion.

La prudence, la meilleure des assurances

Les menaces sont variées, c’est pourquoi il faut être vigilant en cas d’achat en ligne. Quelques conseils:

  • Connexion cryptée: choisissez un site d’achat qui utilise une connexion sécurisée; ce type de connexion est reconnaissable à la mention «https» figurant au début de l’adresse du site. Si ce n’est pas le cas, il faut au moins que la procédure de paiement, c’est-à-dire l’étape de saisie d’informations personnelles et de données de paiement, soit cryptée.
  • Labels de qualité et notations: privilégiez les prestataires arborant un label de qualité tel que «ZSOS – Zertifizierte Schweizer Online Shops», «Geprüfter Online-Shop» délivré par l’EHI Institut ou «Trusted Shops Guarantee». De plus, les systèmes de notation internes, les fonctions de commentaires et les communautés renvoient à des sites dignes de confiance.
  • Boutiques contrefaites: certains sites sont parfaitement imités, et vous n’y verrez que du feu lorsque vous passez commande. Vous vous rendrez compte plus tard que vous avez été berné parce que vous ne recevez jamais votre commande. Or, si vous tapez le nom de la boutique dans un moteur de recherche, vous découvrirez qu’il est surtout cité par des internautes qui déplorent l’escroquerie dont ils ont été victimes.
  • Pièges: avant d’acheter, renseignez-vous sur les éventuels frais de livraison supplémentaires ou sur les modalités de paiement.

Agir comme dans la «vraie» vie

Lorsque vous quittez votre maison, vous fermez à clé. En outre, vous faites attention à la qualité de la serrure. Sur Internet aussi, il faut être vigilant et ne pas ouvrir sa porte au premier venu.

Installez un logiciel antivirus et mettez-le à jour régulièrement ainsi que votre système d’exploitation. Ne transmettez aucune information personnelle à des personnes que vous ne connaissez pas. Il est recommandé d’utiliser des mots de passe différents pour chaque compte sur Internet. En cas de piratage, il faut impérativement changer son mot de passe. Il vaut mieux avoir un long mot de passe, au moins huit caractères, avec deux caractères spéciaux. Si vous avez de la peine à mémoriser tous les mots de passe différents, utilisez un gestionnaire de mots de passe. Vérifiez régulièrement vos relevés bancaires et relevés de carte de crédit.

Enfin, l’assurance cyberprotection devient vitale tant pour les privés que pour les entreprises. Votre spécialiste en assurances vous renseignera.