Réservé aux abonnés

Des espions cachés dans les télécoms

L’inculpation du géant chinois Huawei pour vol de technologie et de brevets par les Etats-Unis révèle une pratique large.

30 janv. 2019, 00:01
DATA_ART_12641625

L’inculpation, lundi, par la justice américaine du géant chinois de télécommunications Huawei marque une nouvelle étape dans le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis. Ces derniers accusent depuis des mois la République populaire de vol de technologie et de brevets, notamment par l’entreprise chinoise.

Celle-ci fait-elle preuve d’un activisme exceptionnel en la matière? Stéphane Koch, expert en technologies de l’information basé à Genève, en doute. «Tout le monde espionne tout le monde. Avant que les industriels chinois se voient inculpés, les Russes ont été accusés du même méfait....