Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Descente aux enfers de la plus vieille banque du monde

La découverte de pertes de trading à la Monte Paschi se mue en scandale politique à quelques semaines des prochaines élections parlementaires.

29 janv. 2013, 00:01
data_art_6763493.jpg

Il n'aura fallu que quelques jours pour ruiner les cinq siècles de vénérable réputation de la Banca Monte dei Paschi di Siena (BMPS). Au coeur d'un scandale financier aux teintes très politiques, la plus ancienne banque du monde pourrait à terme perdre son indépendance. L'institution toscane est menacée par la découverte de pertes de trading de plusieurs centaines de millions d'euros. Les positions à l'origine de ces pertes, révélées par la presse italienne la semaine dernière, ont été prises entre 2008 et 2009. Les nouveaux dirigeants de BPMS auraient "trouvé" ces contrats de dérivés explosifs fin 2012 en passant les comptes de la banque à la paille de fer.

Le silence de la direction précédente de la banque, de ses régulateurs ou des politiques qui ont donné leur feu vert à un premier sauvetage public de l'institution en 2009 n'en finissent pas d'étonner. La Banque d'Italie, l'autorité des marchés, la...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias