Nombre record de plaintes pour cybersquattage

Un nombre record de 2764 plaintes pour cybersquattage portant sur 4781 noms de domaine a été enregistré par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) en 2011.
05 août 2015, 15:50
ordinateur_dm

«L'augmentation massive du nombre de nouveaux domaines autorisée par l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers ICANN  risque encore d'aggraver la situation», a déclaré le directeur  général de l'OMPI Francis Gurry.

Depuis décembre 1999, l'organisation a été saisie de 22'500 litiges portant sur quelque 40'500 noms de domaine. Soit 1730 en moyenne annuelle. En 2011, les  litiges ont opposé des requérants et des défendeurs de 110 pays.

Les Etats-Unis viennent en tête des pays d'origine des requérants  (929 litiges), devant la France (300), le Royaume-Uni (244), le  Danemark (204), l'Allemagne (149) et la Suisse (142). Du côté des  défendeurs, les Etats-Unis étaient également en tête (786 litiges),  devant la Chine (339), le Royaume-Uni (178). La Suisse n'arrive que  loin derrière avec 36 défendeurs.

Les principaux domaines d'activité des requérants ont été le  commerce de détail, l'internet et l'informatique, la biotechnologie  et les produits pharmaceutiques, la mode, la banque et la finance.

Hausse record des demandes de brevets en 2011

Les demandes internationales de brevets ont augmenté de 10,7% l'an dernier par rapport à 2010, la plus forte croissance  depuis 2005, a affirmé ce lundi à Genève l'OMPI.

«Les demandes internationales de brevets sont un bon indicateur  de l'innovation au niveau mondial. L'année 2011 a été  exceptionnelle, malgré les incertitudes économiques», a déclaré le  directeur général de l'Organisation mondiale de la propriété  intellectuelle (OMPI), Francis Gurry.

Les dépôts de demandes selon le Traité de coopération en matière  de brevets (PCT) ont atteint le niveau record de 181'900 l'an  dernier, dont près du quart (48'600 dépôts) en provenance des Etats- Unis, qui restent le plus grand utilisateur du système. Suivent le  Japon (39'000 demandes), l'Allemagne (18'600), la Chine (16'400), la  Corée du Sud (10'400), la France (7600) et le Royaume-Uni (4800).

Pour les pays européens, les résultats sont variables: la Suisse  caracole en tête des hausses (+7,3%) avec l'an dernier près de 4000  demandes de brevets. Elle se classe au 8e rang mondial des dépôts de  brevets, après le Royaume-Uni et devant les Pays-Bas.

Trois entreprises suisses se placent parmi les cent premiers  déposants: Novartis (200 demandes), Hoffmann-La Roche (189), Nestlé  (186).