Presse en ligne: le «Daily Mail» talonne le «New York Times»

Britanniques et Américains se livrent une concurrence effrénée sur la toile, avec chacun 45 millions de visiteurs uniques.

26 janv. 2012, 07:49
daily_mail_online

La position du «New York Times» en tant qu'organe de presse dont le site internet est le plus visité au monde est menacée. Le prestigieux journal américain est désormais talonné par le tabloïde britannique «Daily Mail», selon des chiffres publiés mercredi.

Le cabinet ComScore a affirmé que le site du «Daily Mail Online» avait eu 45,35 millions de visiteurs uniques en décembre, contre 44,8 millions pour le «New York Times». Le NYT s'est rapidement défendu, en notant que les chiffres donnés pour son concurrent additionnent les visiteurs du site d'information dailymail.co.uk et ceux d'une filiale d'informations financières, thisismoney.co.uk.

Selon ComScore, le seul site dailymail.co.uk a en effet attiré 44,5 millions de visiteurs uniques, soit un peu moins que le site du quotidien new-yorkais.

«Le 'New York Times' reste le numéro un des sites de journaux dans le monde», a souligné une porte-parole du quotidien, Eileen Murphy. «De toutes façons, un rapide examen de notre site et de celui du 'Daily Mail' devrait signaler clairement qu'ils ne sont pas dans la même catégorie».

Dans un entretien au site Buzzfeed, le responsable des sites internet du «Daily Mail», Martin Clarke, a souligné qu'il bénéficiait de l'augmentation du trafic des internautes américains. «Nous donnons les informations que les gens veulent lire», a-t-il dit, «de façon amusante et attirante».

Le classement des dix sites de journaux les plus visités compte six américains (le NYT, «USA Today», les journaux du groupe Tribune chapeautant notamment le «Chicago Tribune» et le «Los Angeles Times», le «Washington Post», le «Wall Street Journal» et Advance, une alliance d'organes d'informations régionales), deux britanniques (le «Daily Mail» et le «Guardian») et deux chinois (l'agence Chine Nouvelle et le «Quotidien du Peuple»).