Twitter: bientôt 10'000 caractères à la place des fameux 140

Le réseau social Twitter serait sur le point de repousser la limite des 140 caractères qui est sa marque de fabrique. Les internautes pourraient poster jusqu'à 10'000 signes dès le mois de mars. Cette fuite a fait dégringoler le titre en Bourse et attise la colère des utilisateurs.
06 janv. 2016, 12:01
/ Màj. le 06 janv. 2016 à 14:16
Le réseau social, en manque de nouveaux utilisateurs, veut se renouveler en profondeur.

C'est le site d'information Re/Code qui a jeté le pavé dans la mare mardi matin: Twitter devrait bientôt allonger la traditionnelle limite de 140 signes à 10'000. Plusieurs sources, au fait des plans de la société, seraient à la base de cette fuite. Selon eux, la société expérimente un système pour ne pas baisser la quantité de tweets sur la timeline de l'utilisateur. Celle-ci resterait identique, mais l'entier d'un sujet apparaitrait en cliquant dessus.

Ce changement n'a pas été officiellement confirmé, mais le PDG  du réseau social, Jack Dorsey, a répondu dans la soirée de mardi. Dans un long texte, il défend le nouveau concept, sans le confirmer: "Nous avons passé beaucoup de temps à observer ce que les gens font sur Twitter, et nous les voyons publier des captures d'écran de leurs textes et les tweeter. Et si, à la place, ces captures étaient vraiment du texte?"

 

 

Ce ne serait pas le premier bouleversement sur ce site de micro-blogging. Déjà au mois d'août, le réseau social avait repoussé la limite des messages privés à 10'000 caractères. Il y a quelques semaines, le bouton "favoris" se transformait en "J'aime". Jack Dorsey, qui a pris la tête de Twitter en Octobre 2015, avait promis d'innover pour redresser l'entreprise en manque de nouveaux utilisateurs.

La limite de 140 caractères fait partie de l'identité intrinsèque de Twitter depuis sa création en 2006. Au point que cette révélation, en une journée, a fait chuter le titre de près de 3% à la bourse de Wall Street selon Le Figaro. Les usagers sont quant à eux indignés, et le font savoir sur le hashtag "#beyond140"

 

 

 

 

par Mouna Hussain