Jean Studer pourrait devenir président de la BNS

Jean Studer fait partie des quelques personnes qui pourraient prendre la présidence du conseil de la Banque nationale suisse (BNS).
05 août 2015, 15:50
studer_

«Il y a actuellement des pourparlers entre la BNS et le Conseil fédéral», nous a confié le conseiller d’Etat neuchâtelois, avant d’indiquer qu’il fait partie de ceux qui pourraient succéder à Hansueli Raggenbass.

Ce dernier, fragilisé par l’affaire Hildebrand (ancien président de la direction générale), a décidé de ne pas briguer de nouveau mandat.

Dans le cas de Jean Studer, actuel vice-président de la BNS, les pourparlers portent notamment sur les questions que pose la nomination d’un conseiller d’Etat à la présidence de la BNS: «Il peut y avoir des conflits d’intérêt.»

Sans parler d’autres paramètres encore, le tout faisant dire à Jean Studer: «Si je me décide, je remplirais un double mandat durant une année et je ne me représenterais sans doute pas aux élections cantonales du printemps 2013.»

Il appartient au Conseil fédéral de nommer le président du conseil de la BNS et le président de la direction générale. Son choix doit intervenir avant le 27 avril, date de l’assemblée générale de l’institution.

Développement demain dans «L'Express» et «L'Impartial»