Réservé aux abonnés

L'horlogerie exige un taux de "Swissness" de 60% au minimum

SWISS MADE
05 août 2015, 15:40
data_art_5760006

Le secteur horloger helvétique monte aux barricades pour défendre sa réputation de qualité et d'authenticité. La Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH) veut que pour mériter le label "Swiss Made", les montres présentent un taux minimum de 60% de "Swissness", soit de valeur suisse. La législation horlogère actuelle, qui remonte à 1971, ne fixe pas de seuil minimum de plus-value suisse, a rappelé jeudi en conférence de presse à Berne Jean-Daniel Pasche, président de la FH. Une carence qui profite à des fabricants étrangers, chinois surtout mais pas seulement, et leur permet de vendre de...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois