Réservé aux abonnés

Le Venezuela pillé via la Suisse

Des proches du gouvernement ont détourné des fonds qui sont passés par les banques helvétiques.

19 déc. 2018, 00:01
DATA_ART_12574345

Les enquêtes américaines se resserrent sur les membres de la «bourgeoisie bolivarienne» proches de l’ancien président du Venezuela, Hugo Chavez, et accusés d’un pillage qui passait en grande partie par la Suisse. Surnommés les «boliburgués», ces puissants hommes d’affaires vénézuéliens auraient détourné plus d’un milliard de dollars des caisses publiques, en partie pour financer leur train de vie fastueux aux Etats-Unis.

Ainsi, Alejandro Andrade, un ex-garde du corps de Chavez, nommé ministre des Finances en 2007, a plaidé coupable de corruption le 19 novembre dernier. Basé en Floride...