Réservé aux abonnés

Les épargnants chinois pris au piège du casino boursier

La Bourse de Shanghai a rebondi après l'annonce de mesures par les autorités. Plus de 80% des investisseurs sont des particuliers.
25 août 2015, 16:10
data_art_9290076.jpg

SÉBASTIEN FALLETTI

Sous les ventilateurs hachant la lumière blafarde des néons, M. Wu scrute les écrans, comme hypnotisé. A 68 ans, ce retraité est resté joueur dans l'âme, mais, aujourd'hui, rien ne va plus. "En deux semaines, j'ai perdu tous mes gains boursiers de la dernière décennie" , explique ce Shanghaïen grisonnant, un thermos de thé en main. 90 000 yuans (environ 13 000 francs) partis en fumée, dans le grand casino boursier chinois. Dans cette salle sans fenêtre, un vidéoprojecteur transmet sur un écran de fortune et en temps réel les soubresauts de la bourse voisine: un océan de ver...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois