Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les touristes du Golfe préfèrent la plaine aux montagnes

Le tourisme helvétique mise beaucoup sur les voyageurs fortunés du Moyen-Orient, une manne que les régions d’altitude peinent à capter.

08 sept. 2016, 23:54
/ Màj. le 09 sept. 2016 à 00:01
Veiled women take a selfie on the bank of the lake of Geneva, in Geneva, Switzerland, Monday, August 11, 2014. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SCHWEIZ SOMMER GENF

Tina Tuor

Le tourisme suisse place de grands espoirs dans les visiteurs venus des pays du golfe Persique. Alors que les hôtes européens prennent le chemin de destinations plus avantageuses, les Qataris, Emiratis ou Saoudiens viennent en nombre et se montrent dépensiers. Mais les régions de montagne ne bénéficient guère de cette manne.

L’an passé, les nuitées des voyageurs venus du Qatar, du Koweït, d’Oman, d’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis se sont envolées de près de 20% en l’espace d’une année à 929 799. Et la tendance s’est poursuivie cette année, la hausse s’inscrivant entre janvier et juillet à 9 pour cent.

Non seulement plus nombreux, les touristes venus de la région du Golfe se montrent aussi plutôt dépensiers, leur budget moyen journalier se montant à 500 francs, selon les calculs du «Monitoring du tourisme suisse 2011». A titre de comparaison, le budget des touristes allemands se monte...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias