Réservé aux abonnés

L’industrie pharmaceutique dope la croissance économique

La branche industrielle a doublé son nombre d’emplois depuis 20 ans. La tendance ne devrait pas faiblir dans le futur, selon une étude.

24 nov. 2015, 23:42
/ Màj. le 25 nov. 2015 à 00:01
ARCHIVE - Eine Arbeiterin arbeitet an einer neuen Produktionslinie bei der Novartis in Nyon, am Mittwoch 7. November 2007. - Der Pharmakonzern Novartis streicht in den kommenden zwei Jahren weltweit 2500 Stellen und will so nach 2010 Kosten in der Hoehe von 1,6 Milliarden Dollar einsparen, wie am Donnerstag 13. Dezember mitgeteilt wurde. Der Abbau ist Teil eines Plans mit der Bezeichnung "Forward", mit dem der Basler Konzern die Organisationsstrukturen vereinfachen, die Entscheidungsprozesse beschleunigen und die Wettbewerbsfaehigkeit steigern will. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) SCHWEIZ NOVARTIS STELLENABBAU

L’industrie pharmaceutique demeure l’un des principaux vecteurs de la croissance économique en Suisse. Cette tendance ne devrait pas faiblir, selon une étude publiée hier. Rien qu’au niveau des emplois, leur nombre dans le secteur a doublé au cours des 20 dernières années.

En tant qu’employeur, avec 41 800 personnes actives en 2014, l’industrie pharmaceutique représente environ 0,8% de l’ensemble de l’emploi en Suisse, relève l’étude réalisée par Polynomics avec la collaboration de BAKBasel Economics, sur mandat d’Interpharma, l’association des entreprises pharmaceutiques suisses. Dan...