Réservé aux abonnés

Nestlé étudie la vente de ses eaux minérales en Amérique du Nord

Le géant cherche à se débarrasser de ses marques d’eau nord-américaines pour 3,6 milliards de francs. Les marques européennes comme San Pellegrino, Acqua Panna et Perrier continueront d'être vendues aux Etats-Unis.

04 févr. 2021, 00:01
/ Màj. le 04 févr. 2021 à 07:03
Nestle's new CEO Ulf Mark Schneider drinks a glas of water during the 2016 full-year results press conference of the food and drinks giant Nestle in Vevey, Switzerland, Thursday, February 16, 2017. Nestle SA, the world's biggest food and drinks producer, fiscal 2016 profit declined to 8.53 billion Swiss francs for 2016. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

La multinationale Nestlé est en train de négocier la vente de son portefeuille d’eaux minérales sur le continent nord-américain. L’acheteur est un consortium d’investisseurs emmené par le fonds de capital-investissement OneRock Capital Partners à New York et Los Angeles. Le prix de vente est évalué à quelque quatre milliards de dollars (environ 3,6 milliards de francs).

L’information a été révélée mercredi matin par le Financial Times et les agences Reuters et Bloomberg,...