Panne: le New York Stock Exchange a suspendu toutes ses transactions mercredi

L'enquête est toujours en cours, mais il semblerait que ce soit un problème technique et non pas une attaque informatique qui est à l'origine de la panne qui a entraîné la suspension de toutes les opérations au New York Stock Exchange.
25 août 2015, 16:09
La panne n'a pas affecté l'autre plateforme boursière, le Nasdaq.

Le New York Stock Exchange (NYSE), principale plate-forme boursière à Wall Street, a suspendu mercredi ses échanges pour des raisons techniques. Il a écarté l'éventualité d'une attaque malveillante.

"Nous connaissons un problème technique, que nous oeuvrons à résoudre aussi vite que possible", a expliqué le NYSE dans un communiqué. "Nous faisons tout notre possible pour (...) assurer une réouverture rapide en bon ordre du marché".

Sur le réseau social Twitter, la plate-forme a vite insisté sur le fait qu'elle ne connaissait qu'un problème technique "interne" et que ce dysfonctionnement n'était pas dû à une cyberattaque.

Un porte-parole du ministère de la Sécurité intérieure (DHS) a indiqué de son côté qu'il n'y avait "pour l'instant aucun signe d'activité malveillante". "Nous continuons d'enquêter", a-t-il ajouté.

Le NYSE avait annoncé devoir suspendre temporairement tous ses échanges à la mi-journée, sans donner davantage d'explications dans un premier temps. Les échanges continuaient néanmoins à Wall Street à la mi-séance, l'autre grande plate-forme, le Nasdaq, fonctionnant normalement et permettant d'échanger des titres cotés au NYSE.

Autres plate-formes en cause

Les dysfonctionnements du NYSE "pourraient être liés à la connectivité avec d'autres plates-formes", a rapporté Art Cashin, un responsable au NYSE de la banque UBS, cité par la chaîne CNBC, estimant qu'ils n'étaient pas susceptibles d'avoir un effet sur les mouvements de la Bourse, une fois que les échanges auraient repris.

"Actuellement sur le NYSE, à peine plus de 15% des échanges se font", a relevé Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services. "On a un acteur qui n'est plus central et qui a un problème technique. Ce qui est frappant c'est que ça montre à quel point le NYSE a perdu de sa prééminence".

Le Nasdaq interrompu en 2013

En août 2013, le Nasdaq avait lui-même dû interrompre plusieurs heures ses échanges, et avait à cette occasion fait état de problèmes issus du NYSE Arca, ancien ArcaEx, un système électronique géré par le NYSE, tout en assumant la responsabilité de cette interruption.

Mais le NYSE a précisé mercredi que les opérations du NYSE Arca n'étaient pas affectées par l'interruption des échanges, et continuaient à fonctionner normalement.