Sanitas a doublé son bénéfice en 2012

La compagnie d'assurance maladie Sanitas a réalisé un bénéfice de 154,4 millions de francs sur l'exercice 2012, soit près de deux fois le résultat obtenu l'année précédente.
07 août 2015, 11:14
Logo der Krankenkasse Sanitas an ihrer Filiale in Zuerich am Mittwoch, 15. Dezember 2010. Die Fusion zwischen den Krankenkassen KPT und Sanitas ist abgesagt. Nachdem die Finanzmarktaufsicht den Zusammenschluss nur mit Auflagen genehmigt hatte, konnten sich die Unternehmen nicht innert nuetzlicher Frist auf die Umsetzung der Fusion einigen. Ungeloest blieb unter anderem, wie das Beteiligungsverhaeltnis sein soll und wer die Fuehrung im neuen Unternehmen uebernehmen soll. Aber auch zum umstrittenen Beteiligungsprogramms fuer KPT-Mitarbeiter gab es keine Klaerung, wie die Krankenversicherer am Mittwoch, 15. Dezember 2010, mitteilten. (KEYSTONE/Walter Bieri)

Sanitas a doublé son bénéfice en 2012 comparé à 2011, ce dernier passant de 79,4 millions de francs à 154,4 millions de francs, a annoncé mardi l'assureur maladie zurichois, qui exploite les marques Sanitas, Wincare et Compact. S'agissant du nombre d'assurés, il a reculé de 3%, soit de 854'068 à 828'618.

Le bon du bénéfice est dû, "d'une part, à l'excellent résultat financier et, d'autre part, au résultat clairement insuffisant l'année précédente", a indiqué le groupe dans un communiqué. "Les bons résultats actuariels dans le domaine de l'assurance obligatoire des soins (LAMal) et dans le domaine de l'assurance complémentaire (LCA) ont également influencé ce résultat", ajoute Sanitas.
 
Le volume de primes pour l'exercice 2012 s'élève pour sa part à 2,495 milliards de francs, soit un peu moins qu'en 2011 (2,546 milliards). Le ratio combiné de l'assurance de base s'élève à 97,8%, contre 95,5% l'année précédente. Celui de l'assurance complémentaire est passé de 100,8% à 93,2%, précise aussi Sanitas.
 
Fond propres en hausse
 
Les coûts de prestations étaient, eux, "nettement inférieurs" au budget prévu, ce qui peut également être attribué au nouveau financement hospitalier introduit au début de l'année 2012, selon l'assureur zurichois. Le taux des coûts administratifs dans l'assurance de base (5,6%) est resté stable par rapport à 2011. Dans le domaine LCA, il s'élevait à 12,1%.
 
Ce résultat positif a permis à Sanitas d'augmenter ses fonds propres et de renforcer ses provisions techniques en faveur de ses assurés, affirme le groupe. Au 31 décembre 2012, les fonds propres se montaient à 543,9 millions de francs (contre 389,4 millions en 2011). Ces valeurs incluent le taux de réserves LAMal, qui est passé à 17,3%.
 
"La base financière renforcée dans l'assurance de base et dans l'assurance complémentaire constitue une fondation solide pour l'évolution future des primes", se félicite la caisse zurichoise. Dans le cadre du renchérissement du système de santé cette année, Sanitas n'attend que des adaptations minimes des primes 2014 de l'assurance de base.