Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Solaire et éolien font disjoncter le marché de l'électricité

13 sept. 2013, 00:01
data_art_7367431.jpg

Les Services industriels genevois ont été secoués, hier, par la démission de leur directeur général. Les énergies renouvelables sont au coeur de l'affaire.

PHILIPPE VILLARD

Les Services industriels de Genève (SIG) sont sous tension depuis hier, avec l'annonce de la démission de leur directeur général, André Hurter, et des enquêtes administratives ouvertes à l'encontre du directeur financier et de l'ancien directeur commercial. A la base de ce court-circuit, un investissement jugé hasardeux de 46 millions de francs dans le secteur éolien.

De quoi laisser entrevoir une surchauffe liée à la formation d'une bulle spéculative autour des énergies renouvelables? Pour le docteur Massimiliano Capezzali, adjoint du directeur de l'Energy Center de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), les choses ne sont pas si simples. " Je ne vois pas de bulle dans cette situation, même si le marché peut apparaître parfois biaisé par certains financements et certaines aides. Il me semble...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias