Sony: bénéfice net plus que triplé au 1er trimestre

Le fleuron japonais de l'électronique Sony a vu son bénéfice net plus que triplé sur un an au premier trimestre de l'exercice 2015/2016. Il s'élève à 642 millions de francs.
25 août 2015, 16:14
La console de salon PlayStation 4 se vend bien et les coûts de production de cette "plateforme multimédia" ont été réduits.

Le géant japonais de l'électronique Sony a fait état jeudi d'un bénéfice net plus que triplé sur un an à 82,4 milliards de yens (642 millions de francs) au premier trimestre de l'exercice 2015/2016.

Le fleuron nippon de l'audiovisuel grand public a affiché un bénéfice d'exploitation de 96,9 milliards de yens (+39%) même si son chiffre d'affaires a reflué de 0,1% à 1808,06 milliards de yens (14,1 milliards de francs).

Sony dit cependant inclure dans le calcul de son bénéfice d'exploitation un gain tiré de la vente d'une activité de logistique et de la réévaluation d'une part dans une entreprise, deux éléments exceptionnels qui n'entrent pas dans l'exploitation habituelle d'une entreprise.

Le groupe a gardé intactes ses prévisions annuelles. Il explique que les fluctuations favorables des taux de change ainsi que la très bonne tenue de l'activité des composants (grâce aux capteurs de caméras) ont permis de conserver un chiffre d'affaires à peu près stable en dépit d'une baisse des ventes de mobiles et de téléviseurs.

Solide performance des jeux vidéo

"Hors effet des variations des monnaies, les recettes de ventes auraient baissé de 7%", a précisé Sony. La filiale de mobiles est restée dans le rouge mais son activité de capteurs Cmos pour caméras de smartphones et autres appareils portables a été rentable.

Sony s'est en outre de nouveau félicité des solides performances de ses divisions de jeux vidéo et contenus en ligne, avec un gain d'exploitation plus que quadruplé sur un an à 19,5 milliards de yens (152 millions de francs) pour un chiffre d'affaires qui a augmenté de 12% à 288,6 milliards de yens.

La console de salon PlayStation 4 se vend bien et les coûts de production de cette "plateforme multimédia" ont été réduits, a expliqué Sony.

Le groupe continue cependant de souffrir sur le volet des produits audiovisuels traditionnels (comme les téléviseurs et appareils photo) dont les ventes ont baissé. Il réussit quand même à dégager des marges en proposant des modèles plus haut de gamme moins sévèrement concurrencés et en diminuant ses coûts.

Cure de remise en forme

L'inventeur du légendaire baladeur Walkman, qui s'est astreint ces dernières années à une douloureuse cure de remise en forme, se montre persuadé que le plus dur est passé.

Il a prudemment maintenu ses estimations de résultats annuels, même s'il a déjà dégagé en un trimestre plus de la moitié du bénéfice net de 140 milliards de yens attendu pour l'ensemble de l'exercice qui sera terminé en mars 2016.

Son bénéfice d'exploitation annuel devrait pour sa part s'élever à 320 milliards de yens, plus de 4 fois supérieur à celui de l'exercice précédent, pour un chiffre d'affaires qui devrait reculer de 3,8% sur un an à 7900 milliards de yens (61,5 milliards de francs).