Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Volkswagen a triché sur les tests antipollution

Le constructeur automobile, sanctionné aux Etats-Unis, risque une amende de 18 milliards. L'Allemagne met la direction sous pression.

22 sept. 2015, 21:28
data_art_9471058.jpg

Nicolas Barotte

Le gouvernement allemand a réclamé hier aux constructeurs automobiles des informations lui permettant de vérifier s'il y a eu en Allemagne des tricheries sur les normes antipollution des voitures, telles que celles admises par Volkswagen aux États-Unis. "Nous attendons des constructeurs automobiles des informations fiables, afin que la KBA, l'autorité compétente, puisse vérifier si des manipulations comparables ont aussi eu lieu en Allemagne ou en Europe", a déclaré, lors d'un point presse régulier du gouvernement, Andreas Kübler, porte-parole du ministère de l'Environnement. Son collègue du ministère des Transports avait affirmé auparavant ne pas être en mesure pour l'heure de dire s'il y avait eu ou pas de telles tricheries de la part de Volkswagen également en Europe.

Rupture de confiance

Le scandale sonne comme une rupture de confiance. En Allemagne, les réactions sont vives contre Volkswagen, accusé d'avoir triché aux Etats-Unis pour masquer les émissions de gaz polluant...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias