Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

Les trains veulent rouler vers un développement durable

Si le bilan 2011 est satisfaisant, les CFF s'inquiètent d'un financement à long terme pour soutenir notamment l'entretien du réseau.

30 mars 2012, 00:01
data_art_5892129

Les CFF ont transporté 977 000 personnes par jour en 2011: un nouveau record. Le résultat de la régie fédérale est également en hausse à 338,7 millions de francs. Mais sans un financement durable, le groupe ferroviaire est pessimiste. C'est pourquoi il a insisté sur la nécessité du projet FAIF.

"En première ligne, il s'agit d'une proposition de financement qui doit nous apporter les moyens nécessaires à l'entretien du réseau" , a expliqué devant les médias hier à Zurich le directeur des CFF Andreas Meyer. La définition des priorités des projets spécifiques est "secondaire" .

Le projet de financement et d'aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF) est controversé. Les cantons se disputent la répartition des 3,5 milliards de francs qui doivent être investis d'ici 2025.

Pour les CFF, cette somme est insuffisante. Dans leur prise de position sur le FAIF, ils estiment que 5,7 milliards sont nécessaires d'ici 2025 pour éliminer...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias