La drôle de carrière de Chris Coleman, sélectionneur du Pays de Galles

Une honnête carrière brutalement interrompue, une reconversion prometteuse au début et moins brillante par la suite, un drame affreux, un fardeau, l'envie de démissionner et... un quart de finale de l'Euro 2016. Voici Chris Coleman, sélectionneur du Pays de Galles.
29 juin 2016, 15:58
/ Màj. le 29 juin 2016 à 16:00
Chris Coleman est d'abord passé par Fulham, Real Sociedad et Coventry avant d'entraîner le Pays de Galles.

Rien ne prédestinait cet homme à devenir celui qui allait hisser les Dragons en quart de finale d'un grand tournoi (vendredi à Lille contre la Belgique). D'autant que l'ancien défenseur central, lui-même international à 32 reprises, a vraiment songé à présenter sa démission neuf mois seulement après son entrée en fonctions !

C'était le 11 septembre 2012 et son Pays de Galles venait de subir un lourd revers 6-1 en Serbie, la cinquième défaite en autant de matches sous la conduite de Coleman. Mais le sélectionneur ne dépose pas les armes, convaincu de poursuivre par cette phrase que son père lui répétait souvent. "Si tu perds, tu devras te relever et rendre coup pour coup pour ne pas rester à quatre pattes en attendant un coup de pied aux fesses." La maxime a porté ses fruits.

 

Chris Coleman célèbre la victoire de son pays contre la Belgique.

 

Les circonstances étaient pourtant épouvantables à cette époque. Car Coleman s'est retrouvé à la tête des Dragons presque contre son gré. Difficile de reprendre un poste vacant après la mort tragique de Gary Speed, retrouvé pendu dans sa maison le 27 novembre 2011. Un drame qui avait bouleversé la Grande-Bretagne à tel point que les candidats ne se bousculaient pas au bureau de la Fédération galloise.

Coleman finit tout de même par accepter. Il s'était fait une petite réputation de coach du côté de Fulham, qu'il avait dirigé dès 2003, six mois seulement après sa retraite en tant que joueur, prise en raison d'une grave blessure survenue lors d'un accident de voiture.

Il fera ensuite six mois à la Real Sociedad et deux ans à Coventry (2008 - 2010) sans y laisser un souvenir impérissable. La trace qu'il laissera en tant que sélectionneur du Pays de Galles promet, au contraire, d'être profonde.

L'assiduité de Bale et des autres (Allen, Ramsey,...) témoigne bien du changement de statut de la sélection. Et, du même coup, de l'élévation de son niveau de base. Jusqu'à se qualifier pour les quarts de finale de l'Euro. Or, si la Belgique est une belle équipe, mieux vaut sans doute l'affronter elle plutôt que l'Allemagne, l'Italie ou la France.

 

Chris Coleman ne mâche pas ses mots lorsqu'il parle de son équipe.

 

Alors, qui sait si les Dragons de Chris Coleman ne peuvent pas atteindre le dernier carré ? Les Gallois, eux, y croient vraiment. Et on sait bien ce que peut faire accomplir la volonté et la foi.

Gianluigi Buffon, Italie
Gianluigi Buffon, Italie ©KEYSTONE
Daniele De Rossi, Italie
Daniele De Rossi, Italie ©KEYSTONE
Leonardo Bonucci, Italie
Leonardo Bonucci, Italie ©KEYSTONE
Graziano Pelle, Italie
Graziano Pelle, Italie ©KEYSTONE
Sergio Ramos, Espagne
Sergio Ramos, Espagne ©KEYSTONE
Ricardo Quaresma, Portugal
Ricardo Quaresma, Portugal ©KEYSTONE
Gareth Bale, Pays de Galles
Gareth Bale, Pays de Galles ©KEYSTONE
Antoine Griezmann, France
Antoine Griezmann, France ©KEYSTONE
Eden Hazard, Belgique
Eden Hazard, Belgique ©KEYSTONE
Yann Sommer, Suisse
Yann Sommer, Suisse ©KEYSTONE
Gylfi Sigurdsson, Islande
Gylfi Sigurdsson, Islande ©KEYSTONE
Birkir Bjarnason, Islande
Birkir Bjarnason, Islande ©KEYSTONE
Alvaro Morata, Espagne
Alvaro Morata, Espagne ©KEYSTONE
Cesc Fabregas, Espagne
Cesc Fabregas, Espagne ©Keystone
Mats Hummels, Allemagne
Mats Hummels, Allemagne ©KEYSTONE
Sebastian Larsson, Suède
Sebastian Larsson, Suède ©©Ti-Press
Lorik Cana, Albanie
Lorik Cana, Albanie ©KEYSTONE
Jack Wilshere, Angleterre
Jack Wilshere, Angleterre ©KEYSTONE
Gerard Pique, Espagne
Gerard Pique, Espagne ©KEYSTONE
Johan Djourou, Suisse
Johan Djourou, Suisse ©KEYSTONE/
Ashley Williams, Pays de Galles
Ashley Williams, Pays de Galles ©KEYSTONE
Olivier Giroud, France
Olivier Giroud, France ©KEYSTONE