Réservé aux abonnés

C’est lui le plus fort de la terre

Grâce à cet acarien de 0,7 millimètre, nos forêts n’étouffent pas dans leur propre feuillage.

16 nov. 2015, 23:17
/ Màj. le 17 nov. 2015 à 00:01
DATA_ART_9635941

Sachant qu’un hêtre centenaire perd chaque année plus d’un demi-million de feuilles, qui forment sous sa couronne un tapis de 5 à 10 centimètres d’épaisseur, pourquoi est-ce que nos forêts n’étouffent pas dans leur propre feuillage? C’est grâce aux acariens, qui sont parmi les premiers sur place et qui décomposent tout ce matériel végétal. Et oui, l’animal le plus fort du monde, ce n’est pas le cheval, ni l’éléphant, ni même la fourmi. Ce titre revient à un oribate de 0,7 millimètre de long: Archegozetes longisetosus. Cet acarien microscopique des tropiques peut soulever un poids 1180 fois plu...